Madeleines de Proust...

Publié le par whitesatine

La Madeleine (Marcel Proust, Du côté de chez Swann)


Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. (...)
Et dès que j'eus reconnu le goût du morceau de madeleine trempé dans le tilleul que me donnait ma tante (...), aussitôt la vieille maison grise sur la rue, où était sa chambre, (...) toutes les fleurs de notre jardin et celles du parc de M. Swann, et les nymphéas de la Vivonne, et les bonnes gens du village et leurs petits logis et l'église et tout Combray et ses environs, tout cela qui prend forme et solidité, est sorti, ville et jardins, de ma tasse de thé.

... »

Marcel Proust, Du côté de chez Swann, Première partie "Combray", I
in A la recherche du temps perdu, tome I
1913, Gallimard, La Pléiade, 1987, pages 46-47

Madeleines de Proust...Madeleines de Proust...
Madeleines de Proust...Madeleines de Proust...
Madeleines de Proust...Madeleines de Proust...Madeleines de Proust...
Madeleines de Proust...Madeleines de Proust...

 

     Une petite pâtisserie en forme de coquille très moélleuse

     200 G de farine tamisée

     200 G de sucre semoule fin

     150 G de beurre

      6 oeufs

      1/2 citron

      1/2 sachet de levure chimique

      1 pinçée de sel

    Faîtes fondre  le beurre' ( ne pas le laisser chauffer)

    Dans un saladier verser le jus de 1/2 citron, une pinçée de sel, le sucre en poudre, les oeufs .entiers un par un.

   Bien travailler ces ingrédients à la spatule en bois.

  Ajoutez en pluie la farine tamisée et l'incorporer, quand le mélange est bien lisse, vous ajoutez le beurre fondu.très rapidement, bien mélanger à la spatule

Beurrez et fariner très légèrement votre plaque à madeleines, si c'est un moule en métal, (en silicone pas nécessaire)

Versez la pâte dans le creux de votre plaque à madeleines, ne les remplissez qu'aux deux tiers.

Faîtes- les cuire 20 minutes au four préchauffé à 180°

Démoulez et laisser refroidir sur une grille....Vous pouvez même les congeler sans problémes, ou les conserver dans une jolie boîte métallique, elles garderons leur moelleux pendant plusieurs jours.....

Vous pouvez les parfumées aussi avec  de la fleur d'oranger, ou de l'extrait de vanille....

Il est important que le beurre ne chauffe pas;..

 

Quant au choix du moule, moi je trouve que le moule en métal est beaucoup mieux,  les madeleines sont bien en formes,ovales et striées qui donnent aux gâteaux l'apparence de coquilles, le bord des madeleines est plus croustillant, elles sont un peu plus dorées à l'extérieur.....Avec les moules souples, et de bonne qualité comme 'Fexipan "pas besoin de beurrer le moule, je trouve les madeleines plus pâles, et moins jolies au démoulage...... J'ai testé les deux moules, ....Je préfére mes vieux moules en métal, je suis contente du résultat. Elles sont dorées et moelleuses ......Satine

   

   

 

 

 

 

 

Publié dans Les pâtisseries

Commenter cet article

scopas 04/10/2014 09:45

hum....... elle a l air délicieuse la madeleine de Proust ..on peut la trouver ou?????

SATINE 05/10/2014 11:57

Bonjour,merci pour votre passage sur mon blog, La recette est là, il ne vous reste plus qu'à la tester ......Satine